pains & viennoiseries

Publié le 12 Juillet 2019

Brioches feuilletées semi-complètes

Pour prévenir le cancer ou la récidive de cette maladie malheureusement beaucoup trop présente dans cette vie, il est recommandé de consommer de préférence des produits bruts, non raffinés,  de limiter les sucres et les matières grasses. Quand,  comme moi, on a un gros faible pour les viennoiseries,  que faire? Pas question de supprimer à jamais croissants et brioches de mon alimentation! Une seule solution : faire soi-même ses viennoiseries ! Ainsi, on a le contrôle sur tous les ingrédients utilisés et l'on peut se faire plaisir sans culpabiliser...

Ayant lu dans un article écrit par un professionnel de la boulangerie à l'intention des étudiants en CAP boulangerie que la meilleure farine pour la pâte  à viennoiserie est un mélange 50/50 de T45 et T55, j'ai décidé d'utiliser un mélange de quatre farines différentes: T45, T55, blé complet et seigle complet. J'ai remplacé le sucre par un mélange stévia et sirop d'agave. J'ai également diminué la quantité de matières grasses.

 

Ingrédients pour douze pièces

  • 125g farine T45
  • 125g farine T55
  • 125g farine blé complet 
  • 125 farine seigle complet 
  • 2,5dl lait
  • 1 œuf
  • 1cc sel
  • 25g stévia 
  • 25ml sirop d'agave
  • 2 sachets sucre vanillé 
  • 1 sachet levure de boulanger (7g)
  • 200g beurre

Verser le lait, l'oeuf, le sel, le sucre vanillé,  la stévia et le sirop d'agave dans le pétrin. Ajouter la farine et, en dernier, la levure de boulanger. Lancer le programme pâte à pizza de votre machine à  pain.

Si vous faites votre pâte manuellement ou avec un robot pâtissier,  pétrissez votre pâte 15 minutes. Laisser lever 30 minutes. Faites un second pétrissage de 15 minutes.  Laisser ensuite lever jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume. 

Durant de temps, préparer le beurre, l'abaisserr en un carré de environ 15cm et  de 5mm d'épaisseur. L'entourer d'un papier et remettre au réfrigérateur jusqu'à utilisation. 

 

 

Votre pâte ayant doublé de volume, elle est prête pour le feuillage.  Sur le plan de travail légèrement fariné, abaisser la pâte en un carré de 30-32cm environ. Moins vous utiliserez de farine pour le feuilletage,  plus les brioches seront aériennes. 

 

 

 

Déposer le beurre au centre de la pâte, les quatre coins opposés aux côtés du pâton. 

 

 

Replier ensuite les quatre coins du pâton sur le beurre de manière à l'enfermer au centre de la pâte.

 

 

 

Vérifier que le beurre est bien enfermé et donner 1/4 de tour sur la droite pour que le pâton soit bien droit devant vous.

 

 

Appuyer le rouleau à pâtisserie sur la pâte,  soulever et appuyer un peu plus haut et ainsi de suite sur tout la longueur du pâton.  Ne pas étaler,  cela ferait sortir le beurre, or nous voulons qu'il reste bien emprisonné. 

 

 

Vous aurez des monts et des creux sur la pâte,  c'est normal.  Recommencer la manœuvre sur les crêtes. La pâte va s'aplatir. A ce stade, si votre beurre reste bien emprisonné,  vous allez pouvoir commencer à rouler le rouleau.

 

 

Replier le tiers supérieur sur le tiers  central de la pâte.

 

 

Rabattre ensuite le tiers inférieur sur le tiers supérieur. 

 

 

Donner un quart de tour. Vous avez effectuer un tour.

 

 

Faire un deuxième tour.

 

 

 

Laisser reposer au réfrigérateur durant 30-60 minutes, bien emballé pour éviter le dessèchement. 

 

 

J'ai utilisé une boîte de réfrigération suffisamment grande pour permettre à la pâte de continuer à pousser.

Faire encore quatre tours avec un temps de pause de 30-60 minutes entre les 4ème et 5ème tours et après le 6ème tours.

Après le dernier temps de pousse, diviser la pâte en deux. Abaisser le premier pâton à 5mm, puis couper six lanières et enrouler ces dernières sur elles-mêmes pour former de petites brioches. 

 

 

Faire de même pour le second pâton. 

J'ai déposé mes brioches dans un moule à  tartelettes. Mais vous pouvez aussi les déposer telles quelles sur une plaque recouverte de papier de cuisson.

 

 

Laisser lever une dernière fois jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume. 

Préchauffer votre four à  180° 15 minutes avant d'enfourner pour 25 minutes.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Christiane

Publié dans #Pains & viennoiseries, #Petit dejeuner

Repost0

Publié le 21 Juin 2018

Brioche tressée aux noisettes ou Nusszopf

Dans les pays germaniques, la brioche est souvent agrémentée d'une farce aux noisettes, aux nous ou aux graines de pavot. Je vous propose ici une tresse allemande aux noisettes que j'ai revisitée. J'ai utilisé une pâte à tresse bernoise à base de farine semi-complète. Pour un index glycémique plus bas, j'ai remplacé le sucre par de la stevia. J'ai choisi un mélange lait d'avoine lait demi-écrémé.

Ingrédients

Brioche

  • 300ml lait végétal ou vache (pour moi moitié moitié)
  • 125g beurre fondu demi-sel
  • 1cc sel
  • 1 oeuf
  • 50ml ((50g) stevia cristallisée
  • 350g farine semi-complète
  • 150g farine 
  • 1 sachet 7g levure de boulanger sèche 

Farce

  • 300g noisettes concassées ou poudre
  • 2cc cacao 
  • 50ml (50g) stevia cristallisée
  • 2 gros oeufs

 

Préparation pâte

Mettre tous les ingrédients dans l'ordre dans le bac de la machine à pain et lancer le programme pâte.

 

Pendant ce temps, préparer la farce. Mélanger les noisettes, les oeufs, la stevia et le cacao et former une pâte épaisse.

 

 

 

Lorsque la pâte a doublé de volume, la déposer sur le plan de travail fariné sans trop la dégazer. Former deux pâtons. Étendre un des pâtons en un rectangle de 25cm x 40cm.

 

 

 

Tartiner la farce sur la pâte.

 

 

 

Enrouler la pâte sur elle-même (dans le sens de la longueur). Couper en deux le long ruban ainsi obtenu, puis tresser les deux pâtons.

 

 

 

Déposer dans un moule à cake beurré.

 

 

 

Laisser lever une trentaine de minutes. Vous pouvez commencer à préchauffer votre four à 180° (chaleur tournante 1

 

Enfourner pour 30-35 minutes. 

 

 

 

Avec le second pâton, vous pouvez faire une tresse simple à trois brins. 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Christiane

Publié dans #Pains & viennoiseries, #Pâtisseries

Repost0

Publié le 24 Mars 2018

Tresse bernoise

Aujourd'hui, je désire vous faire découvrir une spécialité de mon pays: la tresse! Il en existe plusieurs variétés. En Suisse romande, la tresse est faite au beurre et au lait. Dans le canton de Berne, on y ajoute un oeuf. C'est cette version que j'ai faite aujourd'hui.

 

Ingrédients

  • 500g farine
  • 2,5dl lait tiède
  • 1 oeuf + 1 jaune pour le dorage
  • 100g beurre fondu
  • 20g levure de boulanger fraîche ou 1 sachet de levure sèche de 7g
  • 1,5cc sel

 

Émietter la levure fraiche dans le lait tiède et laisser gonfler durant une dizaine de minutes. Pour la levure sèche, respecter les indications sur le paquet. 

Mettre la farine dans un grand saladier avec le sel et mélanger. Creuser une fontaine. 

Mélanger le lait, l'oeuf, le beurre fondu et la levure diluée. Verser ce mélange dans la fontaine et mélanger avec la farine. Former une pâte compacte.

Fariner légèrement le plan de travail et déposer la pâte. Pétrir pendant au moins dix minutes. Remettre la pâte dans le plat, couvrir d'un linge humide et laisser reposer la pâte 30 minutes. 

Pétrir une seconde fois la pâte durant une dizaine de minutes. Laisser lever jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Pour toutes ces étapes, vous pouvez utiliser le programme pâte de votre machine à pain ou un robot muni d'un pétrin.

 Lorsque votre pâte est bien levée, la déposer sur le plan de travail pour le tressage.

Former une boule et couper en deux pour une tresse de 750g ou en quatre pour deux tresse de 375g.

Tresse bernoiseTresse bernoise

Bien fariner ses mains. Nous allons tresser à quatre brins.

Prendre un pâton et former un long boudin. Former un deuxième boudin avec l'autre pâton.

De poser le premier verticalement. Poser le second pâton sur le premier en formant une croix.

Tresse bernoise

Rabattre le brin nord vers le sud et le brin sud vers le nord en chevauchant le pâton horizontal.  Le brin nord nord toujours gauche et le brin sud du côté droit. Rabattre maintenant le brin ouest vers l'est et le brin est vers l'ouest en chevauchant le pâton horizontal. Le brin ouest en bas et le brin est en haut.

Tresse bernoiseTresse bernoise

Continuer ainsi jusqu'au bout des quatre brins et les souder les deux derniers. Votre tresse est formée.

Vos tresses seront de mieux en mieux formées au fur et à mesure que vous pratiquerez. Même avec l'expérience, parfois elle peut être un peu bancale! Ce sont les aléas du fait main!

Tresse bernoiseTresse bernoise
Tresse bernoise

Laisser lever 30-45 minutes. Dorer avec le jaune d'oeuf auquel vous aurez ajouter 1cs d'eau.

Préchauffer votre four à 180°. 

Enfourner pour 30-35 minutes pour deux tresses de 375g et 45-50 minutes pour une tresse de 750g.

Laisser refroidir.

La tresse se déguste généralement au petit déjeuner avec du beurre et de la confiture. Elle se déguste également avec de la charcuterie ou du fromage.

Tresse bernoiseTresse bernoise
Tresse bernoise

Voir les commentaires

Rédigé par Christiane

Publié dans #Pains & viennoiseries

Repost0

Publié le 21 Mars 2018

Cuchaule fribourgeoise
Cuchaule fribourgeoise

Avec cette recette, je participe au jeu

"Appropriez-vous la recette"

un jeu ​​​​​​initie par

La table de Clara

 

 

La cuchaule est une spécialité suisse du Canton de Fribourg qui se dégustait, à l'origine, le jour de la Bénichon servie en entrée avec de la moutarde de Bénichon. La Bénichon est une fête traditionnelle fribourgeoise qui se déroule à la fin de l'été lorsque les vaches descendent de l'alpage. Cette cérémonie existe toujours dans certains villages où l'on voit les vaches avec leur belle coiffe fleurie défiler en long cortège. 

De nos jours, la cuchaule est devenue une brioche connue sur le plan national. Le week-end, il s'en vend dans toutes les boulangeries et les supermarchés. C'est le petit déjeuner dominical par excellence avec la tresse au beurre.

J'ai revisité cette recette nationale de mon pays en remplaçant le sucre blanc par du sucre de coco à index glycémique plus bas pour une saveur douce meilleure pour la santé. J'ai également utilisé de la farine d'épeautre, plus fine que la farine de blé.

​​​​​​

 

​​​​​​

Ingrédients

  • 500g farine
  • 100g beurre
  • 2,5dl lait tiède
  • 1cc sel
  • 100g sucre ou 60g sucre de coco 
  • 7g levure de boulanger sèche ou 20g levure fraîche
  • 4-5 filaments safran
  • 1 jaune d'oeuf

 

Pour commencer, déposer les filaments de safran dans le lait tiède. (Si vous utilisez de la levure fraiche, n'oubliez pas de prélever un peu de lait pour dissoudre la levure et la laisser gonfler avant utilisation.)

Faire fondre le beurre. Pendant ce temps, verser le lait dans la cuve de votre machine à pain ou de votre robot. Vous pouvez aussi le faire manuellement dans un grand saladier. Ajouter le se, le sucre et le beurre fondu. Ensuite la farine et enfin la levure. (Attention! Si vous utilisez de la levure fraiche, inverser avec le sel et le sucre, ces deux ingrédients ne devant pas être en contact direct avec la levure même diluée !) 

Enclencher le programme pâte de votre machine. Si vous utilisez un robot ou le faites manuellement, pétrir 10 minutes, laisser pousser 30 minutes, pétrir une seconde fois 10 minutes. Laisser ensuite lever jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Cuchaule fribourgeoiseCuchaule fribourgeoiseCuchaule fribourgeoise
Cuchaule fribourgeoiseCuchaule fribourgeoise

Lorsque votre pâte a bien gonflé, la déposer sur la surface de travail. La replier sur elle-même, en veillant à ne pas trop la dégazer, et former une boule.

Déposer cette dernière sur une plaque, l'entaille sur le dessus et laisser à nouveau pousser.

Cuchaule fribourgeoise
Cuchaule fribourgeoiseCuchaule fribourgeoise
Cuchaule fribourgeoise

Une fois bien gonflée, dorer votre cuchaule avec un jaune d'oeuf allongé d'une cuillère d'eau. Enfourner ensuite pour 60 minutes dans le four préchauffé à 180°.

Cuchaule fribourgeoiseCuchaule fribourgeoise
Cuchaule fribourgeoise

Voir les commentaires

Rédigé par Christiane

Publié dans #Pains & viennoiseries, #Appropriez-vous la recette

Repost0

Publié le 17 Mars 2018

Croissants et pains au chocolat

Quoi de plus agréable que des croissants et des pains au chocolat fait maison pour un petit déjeuner dominical! Et voilà, je m'y suis mise! 

J'ai diminué de 20% la quantité de beurre, remplacer le sucre par de la stevia. Vous pouvez utiliser du sucre de coco ou du sucre traditionnel (pour ce dernier, doubler la quantité). Le pouvoir sucrant de la stevia et du sucre de coco est plus élevé, leur indice glycémique est plus bas. On en met donc moins pour un un même effet sucré. Ils ont également l'avantage d'éviter les pics de glycémie. Ils ont l'avantage de pouvoir être consommé par les personnes diabétiques en tenant compte de leur taux d'hydrates de carbone dans leur régime journalier.

Les quantités sont prévues pour 6-8 croissants et 6-8 pains au chocolat. J'en ai fait 6 de chaque et je les trouve un peu gros...

Ingrédients :

  • 500g farine
  • 200g beurre de tournage
  • 120g chocolat noir (160g pour 8 pièces)
  • 2cs stevia
  • 1cc sel
  • 1 oeuf
  • 2,5dl lait tiède
  • 1 sachet de levure de boulanger sèche 

 

Mettre dans la cuve de la machine à pain et dans l'ordre lait, l'oeuf, le sel, la stevia, la farine et en dernier la levure. Lancer le programme pâte à pain.

 

Croissants et pains au chocolatCroissants et pains au chocolat
Croissants et pains au chocolat

Le programme terminé, la pâte a doublé de volume. Retirer la pâte de la cuve, la pétrir manuellement pour la dégazer. La déposer dans un saladier, recouvrir ce dernier d'un film alimentaire et laisser reposer au réfrigérateur durant 30 minutes.

Pendant ce temps, préparer le beurre pour le tourage. Aplatir ce dernier entre une feuille de film alimentaire à l'aide du rouleau à pâtisserie. Former un carré. Remettre au frigo jusqu'au moment de commencer le tourage .

Après une demi-heure, étendre la pâte en un grand carré. Sa surface doit être assez grande pour que le beurre, déposé en losange, puisse être entièrement recouvert une fois les quatre coins repliés.

Croissants et pains au chocolatCroissants et pains au chocolatCroissants et pains au chocolat
Croissants et pains au chocolatCroissants et pains au chocolat

Appuyer ensuite le rouleau sur la pâte pour l'étendre en un long rectangle en faisant bien attention de conserver le beurre à l'intérieur de la pâte.

Replier ensuite le tiers supérieur du pâton sur le centre. Puis rabattre le tiers inférieur.

Donner ensuite un quart de tour vers la droite. L'ouverture se trouve à votre droite. Recommencer la manoeuvre. Vous venez d'effectuer un double tour. Remettre la pâte au réfrigérateur.

Croissants et pains au chocolatCroissants et pains au chocolatCroissants et pains au chocolat
Croissants et pains au chocolatCroissants et pains au chocolat
Croissants et pains au chocolatCroissants et pains au chocolat
Croissants et pains au chocolat

Laisser la pâte au minimum 30 minutes au réfrigérateur entre chaque double tour. Recommencer l'opération deux fois. Après le troisième double tour, remettre la pâte au frais durant 30 minutes minimum. 

Après la dernière pousse, diviser la pâte en deux pâtons. Étendre le premier en un grand rectangle. Couper 3 ou 4 rectangles et couper ceux-ci en deux pour former des triangles. Former les croissants en commencer par la base et terminer par la pointé.

Les déposer sur une plaque et les laisser pousser dans le four jusqu'à ce qu'ils aient doublé de volume.

Croissants et pains au chocolatCroissants et pains au chocolat
Croissants et pains au chocolat

Étendre le deuxième pâton en un long rectangle vertical, suffisamment long pour découper 6-8 bandes. Déposer un carré de chocolat à chaque extrémité de la bande, puis replier vers le centre. Déposer le pain au chocolat sur la plaque, la jointure dessous.

Recommencer avec chaque bande de pâte. Remettre la plaque dans le four. Laisser lever.

Croissants et pains au chocolatCroissants et pains au chocolatCroissants et pains au chocolat
Croissants et pains au chocolatCroissants et pains au chocolat

Lorsque les viennoiseries ont doublé de volume, allumer le four à 180°, chaleur tournante. Laisser cuire 25 minutes. Les croissants et pains au chocolat vont continuer à lever pendant que le four chauffe. 

Si vous ne disposez pas de chaleur tournante, inverser les plaques au bout de vingt minutes et continuer la cuisson pendant dix minutes.

Sortir et laisser refroidir.

Croissants et pains au chocolat

Voir les commentaires

Rédigé par Christiane

Publié dans #Pains & viennoiseries

Repost0

Publié le 10 Mars 2018

Cet article est reposté depuis Les Gourmands Disent : Food Morning Marie!.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie

Publié dans #Pains & viennoiseries

Repost0

Publié le 10 Février 2018

 Croissants à la farine d'épeautre complète

Résidant en France depuis 1999, il y a une viennoiserie que l'on trouve dans mon pays natal qui m'a toujours cruellement manqué ici: le croissant complet. Maintenant que j'ai appris à faire un feuilletage digne d ce nom, j'ai décidé de tenter l'expérience avec une de mes farines préférées: la farine d'épeautre complète. Et ma foi, j'ai été bluffée par le résultat: nettement meilleur que ceux que j'achetais en Suisse! 

Voici les ingrédients dont vous avez besoin :

  • 400g farine d'épeautre complète
  • 100g farine de seigle
  • 200g beurre de tourage 
  • 3dl eau tiède
  • 1  cc sel
  • 50g sucre ou 25ml de stevia/sirop d'agave ou 1cc édulcorant liquide
  • 1 sachet de levure de bo

 

 

Dans un saladier, mettre la farine, la levure, le sucre et mélanger. Faire une fontaine. Dans un gobelet mélangeur, verser l'eau et le sel. Mélanger, puis verser le liquide dans la fontaine. Mélanger la farine et le lait jusqu'à obtention d'une pâte compacte. Pétrir ensuite une dizaine de minutes. 

Couvrir et laisser lever deux heures. La pâte doit doubler de volume. 

Vous pouvez utiliser une machine à pain ou un robot ménager. 

Pendant ce temps, déposer le beurre entre deux feuilles de papier de cuisson et l'aplatir pour former un carré. Remettre le beurre au réfrigérateur jusqu'au moment d'effectuer le tourage.

Déposer la pâte sur le plan de travail préalablement fariné. Aplatir la pâte en formant un grand carré. 

 

 

 

Prendre le beurre et le placer sur le centre de la pâte.

 

 

 

Replier les bords de la pâte de façon à recouvrir totalement le beurre. Vous avez une pâte en forme de losange.

 

 

Aplatir manuellement pour former un rectangle. Replier un tiers du pâton sur le centre.

 

 

Puis recouvrir d'un deuxième tiers. 

 

 

 

Tourner le pâton d'un quart de tour et recommencer la manipulation.

 

 

 Croissants à la farine d'épeautre complète
 Croissants à la farine d'épeautre complète

On obtient ainsi un double tour de tournage. Mettre la pâte bau réfrigérateur bien enveloppée pour éviter qu'elle sache. Laisser poser 20 minutes. Effectuer encore deux doubles tournages avec chaque fois 20 minutes de pause.

 

Sortir la pâte du frigo et la couper en deux pâtons. Étendre le premier pâton de façon à effectuer un long rectangle.

 

 

 

Découper 4 rectangles.

 

 

 

Diviser ensuite chaque rectangle en deux triangles.

 

 

 

Rouler ensuite les triangles en croissants. 

 

 

 

 

Laisser lever trente minutes.

Faire de même avec l'autre pâton. Personnellement, je congèle les premiers croissants pour les utiliser une autre fois. Je les pose à plat bien séparés dans un plat supportant la congélation afin qu'ils ne soient pas collés les uns aux autres afin de pouvoir prendre juste le nombre nécessaire.

 

 

 

Après une demi-heure, vos croissants ont levé. Il va être temps de passer à la cuisson.

 

 

 

 

Préchauffer le four à 220 degrés. Enfourner. Au bout de cinq minutes, baisser la température à 170 degrés et continuer la cuisson pendant 15 minutes.

Laisser refroidir et déguster nature ou avec de la confiture ou du miel.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Christiane

Publié dans #Pains & viennoiseries

Repost0

Publié le 19 Novembre 2017

Pain marocain à la poêle (batbout)

Le pain est un accompagnement très prisé dans de nombreuses cuisines du monde. J'aime assortir le pain au plat que je cuisine: ciabatta pour la cuisine italienne, naan pour les plats indiens. Pour un mets marocain, je choisis donc, en toute logique, un pain marocain. Il en existe plusieurs: aujourd'hui, j'ai opté pour un batbout. Il en existe plusieurs recettes, avec une quantité variable de semoule. J'ai choisi la recette du livre Maroc de Nadia Paprikas, auteur marocaine. Je n'ai jamais été déçue par ses plats.

J'ai modifié très légèrement la recette en utilisant un robot pour préparer la pâte. J'utilise de la levure sèche au lieu de levure de boulanger fraîche. Je fais lever la pâte dans le four ayant un programme pour faire pousser la pâte. 

Ingrédients

  • 250g farine T55
  • 100g semoule de blé fine
  • 1 sachet levure sèche
  • 1/2cc sel
  • 2dl eau tempérée

 

Verser l'eau dans le bol du robot. Ajouter dans l'ordre le sel, puis la farine, 80g semoule et enfin la levure. Fermer avec le couvercle et enclencher le robot, première vitesse. Laisser pétrir pendant 5 minutes environ, jusqu'à ce que la pâte forme une masse compacte.

La sortir de bol du robot. Former une boule et déposer dans un plat. Recouvrir avec un linge humide ou fermer avec le couvercle si le plat en est nanti. Laisser lever dans le four, température 40 degrés jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Aplatir  la boule en un disque de deux 2cm d'épaisseur en le recouvrant avec le reste de la semoule. Laisser lever 15 minutes

Pain marocain à la poêle (batbout)

Verser une cuillerée d'huile dans une poêle. Ajouter le disque de pâte. Laisser cuire à feu doux en recouvrant avec un couvercle. Quand le pain est bien doré, le retourner, couvrir et terminer la cuisson.

 

Pain marocain à la poêle (batbout)Pain marocain à la poêle (batbout)

Le batbout peut se manger chaud, tiède ou froid. On peut partager la pâte en deux ou trois pour faire plusieurs pains si l'on veut les farcir.

Voir les commentaires

Rédigé par Christiane

Publié dans #Pains & viennoiseries, #Accompagnements, #Pains

Repost0

Publié le 6 Septembre 2017

Ficelles au lait

J'ai toujours eu une prédilection pour le pain blanc au lait, en particulier pour le petit déjeuner du week-end. Accompagné d'une confiture maison et de beurre, c'est un véritable régal. J'avais l'habitude de le faire en machine à pain pour un pain de miel. 

Après avoir testé avec succès les baguettes, j'ai décidé d'utiliser la même méthode de pétrissage et de travail pour réaliser des ficelles de 190 grammes environ. 

J'ai utilisé un mélange de farine pour pain blanc. J'ai une préférence pour la farine Mon Fournil avec levure incorporée qui donne un pain de mie léger. 

Ingrédients pour 4 ficelles :

  • 500g farine 
  • 35cl lait 

Mettre le lait et la farine dans le bol de la machine à pain et enclencher le programme pâte à pâtes. Au bout de six minutes, arrêter le programme. Laisser lever la pâte 30 minutes. 

Déposer la pâte sur le plan de travail et laisser reposer dix minutes. Puis faire un premier rabat et laisser lever 20 minutes recouvert d'un linge humide (cf. baguettes à la française). 

Reproduire deux fois la manipulation. 

Faire un quatrième rabat et déposer la masse dans un grand saladier recouvert d'un linge humide et laisser pousser deux heures. La pâte doit doubler de volume. 

Après deux heures de levée, la pâte est prête à être façonnée en ficelles. La déposer sur le plan de travail préalablement fariné en faisant attention à ne pas trop dégazer la masse. Laisser reposer une dizaine de minutes. 

Ficelles au lait

Partage la pâte en quatre parts égales et former des pâtons. Laisser ceux-ci reposer une dizaine de minutes. 

Ficelles au lait

Façonner les ficelles et laisser lever durant 30 minutes. 

A mi-temps, préchauffer le four à 250 degrés. 

Au bout de la demi-heure, baisser la température à 230 degrés et enfourner pour 20 minutes. Si vous les aimez bien dorées, vous pouvez les laisser cinq minutes supplémentaires. 

Sortir les pains du four et laisser refroidir. 

Ficelles au lait

Les ficelles peuvent être conservées au congélateur. Il suffit de les passer au four à 70 degrés pendant 15 minutes pour qu'elles soient prêtes à la consommation. 

Voir les commentaires

Rédigé par Christiane

Publié dans #Pains & viennoiseries, #Pains

Repost0

Publié le 23 Août 2017

Ficelles à la farine d'épeautre complète lm
Ficelles à la farine d'épeautre complète lm

Après la réussite des baguettes à la française, j'ai décidé de tenter l'expérience avec un mélange pour pain de farine d'épeautre complète. Le mélange du commerce que j'ai trouvé en Allemagne voisine inclut la levure et le sel. 

Les ingrédients sont les suivants :

  • 500g mélange pour pain complet 
  • 35cl eau 
  • 1 CS huile noix

Verser les ingrédients dans la machine à pain et enclencher le programme pâte à pâtes. Après 6 minutes, arrêter le programme et laisser pousser la pâte pendant 30 minutes. 

Verser sur le plan de travail préalablement fariné, recouvrir d'un torchon humide et laisser reposer 10 minutes. 

 

 

Ficelles à la farine d'épeautre complète lm

Après dix minutes de pause, faire un premier rabat (cf. recette baguettes à la française). Laisser pousser 20 minutes. 

Ficelles à la farine d'épeautre complète lm

Reproduire la manipulation deux fois. Après la troisième pousse, faire un dernier rabat et déposer la masse dans un grand saladier. Recouvrir d'un linge humide et laisser lever durant deux heures. 

Ficelles à la farine d'épeautre complète lm
Ficelles à la farine d'épeautre complète lm

Après deux heures de pousse, déposer la pâte sur le plan de travail préalablement fariné en faisant attention à ne pas trop dégazer la masse. Partager la masse en quatre parts égales. Laisser les pâtons reposer une dizaine de minutes. 

Ficelles à la farine d'épeautre complète lm

Prendre un pâton, l'étaler en un long rectangle. Rabattre un tiers sur le centre du pâton, puis rabattre le deuxième tiers de manière à former une longue bande étroite. La rouler pour la façonner en ficelle. Déposer la ficelle sur une plaque allant au four. 

Ficelles à la farine d'épeautre complète lmFicelles à la farine d'épeautre complète lm
Ficelles à la farine d'épeautre complète lm

Reproduire la manipulation avec les pâtons restants. Faire deux longues entailles se chevauchant sur chacune des ficelles. Recouvrir la plaque d'un torchon humide et laisser pousser 45 minutes. 

 

Ficelles à la farine d'épeautre complète lm
Ficelles à la farine d'épeautre complète lm

Après 30 minutes, préchauffer le four à 290 degrés. 

Après 15 minutes supplémentaires, baisser la température du four à 250 degrés. Enfourner la plaque durant 15-20 minutes suivant la coloration désirée. 

 

Ficelles à la farine d'épeautre complète lm

Voir les commentaires

Rédigé par Christiane

Publié dans #Pains, #Pains & viennoiseries

Repost0